La loi Girardin en résidence principale

La loi Girardin en résidence principale permet de bénéficier d’une réduction d’impôt pour les contribuables qui achètent et ou font construire un logement neuf en outre-mer. Ce logement doit être affecté en résidence principale dès son acquisition ou son achèvement et pour une durée de 5 ans.

La loi Girardin est accessible aux primo-accédants, c'est-à-dire aux personnes physiques qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale dans les 2 années précédant l’acquisition.

L’acheteur bénéficie d’une réduction d’impôts de 18 % (22% si le logement est équipé d’un chauffe-eau solaire), étalée sur 10 ans, avec un plafond de 2 656 € par mètre carré habitable (la varangue est prise en compte dans la limite de 14m²).

La surface du logement est également plafonnée en fonction du nombre d’occupants.

NOMBRE DE PERSONNES DESTINÉES
à occuper à titre principal le logement

LIMITES DE SURFACE
habitable (en m ²)

Personne seule

65

Couple

77,5

Personne seule ou couple ayant une personne à charge

90

Majoration par personne à charge supplémentaire, dans la limite de cinq personnes

12

L’avantage fiscal est étalé sur une période de 10 ans. Si la réduction d’impôt est supérieure au montant de l’impôt dû, l’excédent n’est pas remboursable ni reportable.

  • Exemple de défiscalisation

Pour un couple avec 2 enfants qui achète un logement neuf de 120m² équipé d’un chauffe eau solaire, pour un prix de 300 000€.

Plafond de la réduction d’impôt : 102m² (90m² pour un couple avec enfant +12m² pour une personne à charge supplémentaire) x 2 656,08€ = 270 920,16€.

Montant de la réduction d’impôt : 270 920,16€ x 22% = 59 602,43€ sur 10 ans soit 5 960,24€ par an.




Articles qui pourraient vous intéresser :

Vous avez besoin d'informations supplémentaires ?

Être rappelé demande d'information